jeu. Jan 20th, 2022

Yeux secs et douloureux, maux de tête et même vision floue de près ou de loin… Près d’un tiers des Français se plaignent de rester trop longtemps devant l’écran ou de fatiguer les yeux lorsqu’ils travaillent de trop près ! Afin de lutter contre ces maladies oculaires de plus en plus fréquentes, vous pouvez désormais offrir à vos clients diverses réductions. Alors, verres anti-fatigue ou verres anti-lumière bleue ? Agrandissez la différence entre ces bonnes lunettes !

Tout comme l’autofocus d’un appareil photo, la pupille doit être nette. Près, puis loin, et très près… Les yeux sont toujours serrés, surtout devant de nombreux écrans dans notre quotidien. Y compris celui qui montre cet article ! Cette fatigue oculaire quasi constante peut fatiguer vos yeux, même s’ils sont déjà sous le contrôle de la fameuse lumière bleue. Pour vous aider à y voir plus clair, voici la différence entre les verres anti-fatigue et les verres anti-lumière bleue : Les verres anti-lumière bleue et verres anti-fatigue et anti-lumière bleue 3

Les verres anti-lumière bleue

En fait, la lentille anti-bleue est plutôt un traitement anti-lumière bleue. Celui-ci convient à tous ceux qui passent du temps devant l’écran : qu’il soit corrigé ou non, qu’il soit porteur de lentilles, porteur de lunettes, jeune ou vieux ! Ce traitement permet de filtrer quantitativement la lumière bleue, protégeant ainsi la rétine de ces rayonnements nocifs, notamment pour l’horloge biologique et la qualité du sommeil.

Les verres anti-fatigues

Les lunettes anti-fatigues ou lunette de repos, également appelées lunettes de repos, conviennent aux personnes entre 20 et 45 ans, qui ressentiront des maux de tête, de la fatigue et même une perte de vision après avoir lu ou travaillé avec précision pendant un certain temps : il n’est pas nécessaire qu’elles soient en devant l’écran ! Portées occasionnellement, elles sont asphériques et présentent une légère correction (ou une correction supplémentaire) sur la partie inférieure du verre (comme un verre progressif). Par conséquent, cela limite l’effort visuel et minimise la fatigue visuelle. Ils conviennent aux personnes ayant une vision normale et aux personnes portant des lunettes de vue. Adaptées aux longues heures de travail ou de lecture, ne confondez cependant pas ces lunettes avec la fameuse « loupe », ces loupes supplémentaires se voient partout.

Si les verres anti-fatigue et anti-bleu sont différents, ils restent compatibles ! Mais attention : Bien que ces produits soient considérés comme des aides « de confort », les maladies oculaires évoquées ci-dessus ne doivent pas être prises à la légère… Cependant, peu importe devant l’écran, devant le livre, ou même devant, il faut donner des conseils pour lutter contre la fatigue Un livre : Comme sur l’autoroute, faites une pause !

By Damien